DuBartas

6ème album : DU BARTAS – R U F A Sortie le 18 octobre 2019

Capture d’écran 2019-10-13 à 18.58.11Au coeur du Sud ouest de la France, dans le Minervois, alors que la musique polyphonique occitane n’existe pas ou peu, cette culture est défendue par le groupe Du BARTAS, non traditionnel, quintette fondé par Laurent Cavalié dans les années 1970.

6ème album : R U F A
Sortie le 18 octobre 2019 

  « RUFA » – NOUVEL ALBUM – Sortie le 18-1 – 0-2019  

 

Avec Du Bartàs, la Méditerranée est un vaste terrain de jeu où s’expriment des percussions puissantes et sensibles, une communion festive et joyeuse teintée de poésie espiègle en occitan.  

Capture d’écran 2019-10-13 à 18.58.29

« Rufa » est une exploration contemporaine puisant aux racines des musiques populaires des pays d’Oc. L’album réinvente et métisse ce Languedoc, creuset de rencontres musicales.  

 La poésie de Joan Bodon, de Léon Cordes et de Laurent Cavalié inspire des chansons où se mêlent vira-lengas, chroniques historiques et politiques, musique à danser, percussions sauvages…  Le quartet chante et joue cette mosaïque avec une créativité́ sans limites : jeu de voix, de langue et harmonies novatrices parfums et les influences de Méditerranée s’y respirent à plein poumons.  

 

– RUFA  – 12 titres à découvrir (Sirventés / L’Autre distribution) 

 

  • 9 fraires : Chanson à cappella évoquant un jeune homme mal marié qui se plein de son sort (Paroles traditionnelles / Musique : Laurent Cavalié)
  • Batre : un poème espiègle et coquin de Léon Cordes, dans un décor de moisson des temps passés, mis en musique au rythme chaloupé d’une musique créolisée. (Paroles : Léon Cordes /  Musique : Laurent Cavalié).
  • Fin d’escodre : Poésie de Joan Bodon. Fin de la moisson, les corps sont fatigués, l’esprit libéré, il est temps de fêter, de célébrer la fin de la saison (Paroles : Jean Boudou / Musique : Laurent Cavalié)
  • Lo gavian : influences balkaniques et de mazurka, cette allégorie parle des trous de mémoire et de leurs conséquences (Paroles et musique : Laurent Cavalié)
  • Cuculhada verda : adaptation occitane d’un célèbre « joropo » vénézuélien. Complainte du pauvre travailleur n’ayant pas le sou pour marier sa prétendante. (Paroles et musique traditionnelles) 
  • Los amoroses : bourrée traditionnelle d’Auvergne, vira – lenga traitant des chemins de l’amour au-delà̀ de nos différences et de nos appartenances. (Paroles : Laurent Cavalié /  Musique : traditionnelle
  • 9 calelhs : création sur une forme traditionnelle d’écriture et de musique à danser, un rondeau de l’amant qui espère que la lampe à huile s’éteigne pour enfin rejoindre discrètement sa belle. (Paroles et musique : Laurent Cavalié) 
  • Ajuda a l’Espanha : Farandole joyeuse. Capestang, Minervois hiver 1938, l’heure est au carnaval, a la fête. Pourtant non loin de là un peuple lutte contre le fascisme (Paroles et musique traditionnelles)
  • A la montanha : air traditionnel. Le bal bat son plein, la chaleur envahit la danseuse, les violons s’enflamment. Rythmes endiablés, hypnotiques (Paroles traditionnelles / Musique : Laurent Cavalié) 
  • Macaronada : bourrée contemporaine satyrique moquant les abus de langage envahissant sans limite la politique de nos sociétés modernes. (Paroles et musique : Laurent Cavalié)
  • Lo diluns : Poésie de Jean Boudou. Balade mélancolique du dimanche soir. Tranche de vies… (Poésie de Jean Boudou / Musique : Laurent Cavalié)
  • L’aventurier de l’étang de Thau : tableau instrumental poétique inspiré de la « charge »,  musique emblématique des jeux nautiques de Sète. (Musique : Laurent Cavalié)
  • Tous les arrangements sont effectués par le groupe Du Bartàs : Clément Chauvet, Laurent Cavalié, Clément Ihopu Gleyze, Jocelyn Papon

 – BIOGRAPHIE DE « DU BARTAS » –

 

Crédit photo : Denis Chauvigny

Né en 2007, Du BARTAS est au départ un trio dont le premier album « Turbo Balèti » (2007), est un hymne à la langue occitane, fruit d’un travail de collecte musicale auprès des « anciens » du Languedoc.

Le second opus, « Fraternitat », sorti en 2009, est une ode au chant populaire languedocien, à la fête, au rythme, et au partage. Le travail de collecte et d’arrangement réalisé par Laurent Cavalié (également arrangeur de La Mal Coiffée) s’enrichit de compositions plus personnelles (l’amour, la vigne, la critique sociale…).  

 En 2010, le groupe s’étoffe, passant de 3 à 5 musiciens. Le groupe amplifie son travail percussifs, intégrant de nouveaux instruments comme le violon oriental, le pandeiro, le oud, le tamburello.

Sorti en 2011, « Es contra ta pèl » bénéficie d’un succès public et d’une reconnaissance médiatique (publications dans Libération, La Croix et Télérama) et obtient de  nombreuses dates en France et en Belgique, Catalogne, Italie, Portugal…  

S’ensuivent  «Tant que vira» (2013) et « Cinc » (2016).
Plus inventif que jamais, Du BARTÀS poursuit sa quête musicale, faisant la part belle aux polyphonies, aux rythmes multiformes et à la poésie languedocienne.   

 

– QUELQUES SCENES – 

Les Suds (Arles), Nuits atypiques (33), Les Vieilles Charrues (29), L’Estivada (12), Babel Med (Marseille), Théâtre de Narbonne, Studio de l’Ermitage (Paris), Théâtre Molière (Bruxelles), Festival Convivencia (31), Fira de Manresa (Cat), Le Chaînon Manquant (46), etc

– PROCHAINS PASSAGES –

11-10-19 : Bressuire (Fr, 79) Festival Eclats de Voix
 05-11-19 : Paris (Fr, 75) Studio de l’Ermitage 

 

– EQUIPE : – 

 

 Laurent Cavalié :
chant,  accordéon, tar, tambour, mâchoire d’âne, grosse caisse.

Depuis plus de 20 ans Laurent Cavalié remet en lumière le patrimoine oral languedocien des centaines de chansons nées entre Corbières et Minervois, en popularisant les thèmes à travers des projets musicaux variés : La Mal Coiffée (5 albums) dont il est le directeur artistique.
Du Bartàs (6 albums) où il officie en tant qu’accordéoniste et chanteur en solo avec deux albums, Soli Solet en 2009, et Mon ombra e ieu en 2018,
Il est l’un des premiers artistes à avoir adhéré à Sirventés, coopérative artistique qui contribue  depuis 1996 au renouveau de la scène occitane.
Laurent Cavalié travaille à la composition du prochain spectacle de La Mal Coiffée (création automne 2020), tourne avec Du BARTÀS (6e album Rufà octobre 2019), collabore avec Guilhem Verger sur la création d’un nouveau duo “improvisé”, avec Marie Coumes sur un spectacle de poésie et d’autres, comme regard extérieur à d’autres formations… (récemment avec le Duo du bas par exemple).  

 

Clément Fati A Tiu Ihopu Gleyze :
chant, violon, banjo, mandoline, bendhir

Musicien autodidacte touche-à-tout il se nourrit d’influence Jazz et swing manouche dès son plus jeune âge. Rattrapé par les musiques  traditionnelles il deviendra par la suite joueur de hautbois dans la formation « Grail’Òli » et joue dans plusieurs groupes de bal trad.  Il rejoint Du BARTÀS en 2017. 

 

Clément Chauvet
chant, tambour, grosse caisse, pandeiro, caisse claire écossaise 

Percussionniste et chanteur, Clément s’investit dans plusieurs projets liés à différents styles musicaux. Co-créateur et co-arrangeur dans le groupe « Graioli » qui possède un  répertoire mêlant chants et mélodies carnavalesques et traditionnelles des pays d’Òc, du Brésil, des Antilles, de Dunkerque et des créations originales. (600 concerts environ et 1 disque). Il est également percussionniste au sein de la Kreiz Breizh Akademi 7 (sous la direction d’Erik Marchand) et aussi batteur chanteur dans un groupe de surf rock psychédélique appelé « Touristar ». Il intègre Du BARTÀS en 2010.

 

Jocelyn Papon :
chant, grosse caisse, cuatro

Luthier et restaurateur d’instruments de musique à cordes de métier il est artisan du coté de Limoux de 2006 à 2011.  Il officie dans la Fanfare du Minervois et a travaillé avec la fanfare Toto pendant 3 ans (théâtre et musique).  Il a accompagné les Bodegas (cornemuses de la montagne Noire) aux percussions. Aux saxophones, il dirige et arrange les morceaux d’une fanfare amateur « les Artpailhous » depuis 2012. Collaborations a divers projets musicaux autour des  musiques traditionnelles occitanes, orientales, sud américaines, ou autres musiques dites « du monde ». Il anime des ateliers de rencontre de chant et de musiques croisées occitanes et arabes, pour des scolaires ou des adultes avec Abdalatef Bouzbiba, musicien qui a joué dans Du BARTÀS. 

 

– UNE ECOUTE – 

 

Contact Presse :
SOIZICK FONTENEAU
T. : 06 15 92 57 72 –  01 71 03 82 01
soizickfonteneau@sfr.fr  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *