lasFamatinas

LAS FAMATINAS « ASI SEGUIMOS ANDANDO »

las-famatinas_trio_630

LAS FAMATINAS « ASI SEGUIMOS ANDANDO »

www.lasfamatinas.com

Sortie le 21 janvier 2020
Distribution Les Belles Ecouteuses

Concert 21 janvier 2020 – 20h30
Studio de l’Ermitage
8 rue de l’Ermitage
75020 PARIS

 

Las Famatinas, (Ninon Valder : chant, bandonéon, flûte en ut ; Patricia Lestre : chant, violon, ukulele ; Valentine Jé : chant, flûte basse, flûte alto, flûte en ut), trois femmes chanteuses et instrumentistes, vous invitent au voyage vers l’Argentine avec ses rythmes et sa poésie, avec ce lien à la terre, à l’amour, à l’être ensemble, à la liberté, à la résilience.
Trois voix, un bandonéon, des flûtes, un ukulele et la musique argentine prend vie.

 

colacho_brizuela_portrait_500 Le trio a été créé en 2015 par Nicolàs « Colacho » Brizuela, arrangeur et compositeur. 

Pendant 30 ans Colacho a été aux côtés de la grande chanteuse argentine Mercedes (« La Negra ») Sosa, comme arrangeur, directeur musical et guitariste. Ils ont enregistré ensemble plus de 30 disques, et tourné dans les plus grandes salles du monde (Carnegie Hall, Théâtre de la ville de Paris…).

Il est aussi producteur de nombreux artistes du folklore argentin et signe ici des arrangements exceptionnels, démontrant une grande maîtrise de sa musique natale et une connaissance de l’harmonie contemporaine. 

 

En 2004, il est nominé au Latin Grammy Awards, pour le disque “Tangos” (Warner) enregistré en duo avec Rodolfo Mederos.

En 2009 il enregistre un hommage à Bill Evans : “Nos volveremos a ver” (Sono America).

En 2011 il sort “Tangos 12” (Acqua Records) qui reçoit le prix Carlos Gardel. 

En 2013 sort “Cuscaias” (Acqua records) disque de ses compositions, en duo avec la flûtiste-bandonéoniste française Ninon VALDER. Le disque reçoit les “Bravos” de Trad Magazine.

Avec Las Famatinas il amène le folklore argentin dans le monde contemporain, entre traditions et modernité.

 

Avec une touche jazz, Las Famatinas – ou les filles de Famatina, un clin d’œil au Mont Famatina, situé dans la précordillère des Andes, dans la province de La Rioja, à 1200 km au nord-ouest de Buenos Aires – sont les héritières directes de la pensée musicale de Mercedes SOSA ; elles interprètent ses grands succès ainsi que des thèmes moins connus de la musique argentine.

Couverture-CD-Asi-seguimosAsì Seguimos Andando

 1 – Selección de Chayas
2 – Zamba del Laurel
3 – El Duende
4 – Ki Chororo
5 – Polleritas
6 – La Diablera
7 – El sol de la Rioja
8 – A Maestro Saluzzi
9 – La Arenosa
10 – Los hermanos
11 – Na Lucia
12 – Zamba de Medianoche
13 – Todo Cambia
14 – Un son para Portinari
15 – Luna de carnaval

 Invités pour l’enregistrement

Nicolàs « Colacho » Brizuela : guitare sur Los Hermanos – saz sur El Duende – caja vidalera – pesuña
Carine Bonnefoy : piano sur La Diablera
Clément Petit : violoncelle sur Polleritas
Baba Sacko : Kora sur Ki Chororo
Rodolfo Muñoz : Cajon péruano, percussions

L’ensemble des arrangements a été réalisé par Nicolàs « Colacho » Brizuela, excepté A Maestro Saluzzi, arrangement Ninon Valder.
Enregistré au Studio Midilive en septembre 2017.
Hugo Briacchi : ingénieur du son
Jean-Baptise Bruhnes – Ninon Valder : mixage
Jean-Baptiste Bruhnes : mastering

 

ninon_valder_portrait_500Ninon Valder

Flûtiste, bandonéoniste, chanteuse française, elle se consacre à la musique argentine depuis 2011, après un parcours dans le jazz, la musique contemporaine et la musique africaine. Elle travaille en duo avec Colacho Brizuela depuis 2011. Elle développe le projet du CEREMUSA (Centre de Recherche de Musique et Transmission Orale) situé à Bethon, avec Colacho Brizuela depuis 2015.

Diplômée du CRR de Nantes (prix de flûte et de musique de chambre), de Leeds College of Music (Master en Jazz Performance), du conservatoire de Gennevilliers (prix de bandonéon) et de l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière (section son), elle étudie le chant avec Martina A. Catella depuis 2011.

 

valentine-je_portrait_500 Valentine JéChant – ukulele

– Chant – flûtes – Après des études au CNR de Lyon, Valentine Jé poursuit un chemin littéraire avant de revenir à la musique par le biais du jazz et des musiques improvisées. Elle étudie l’improvisation avec André Villéger, Thomas Savy, l’écriture avec Carine Bonnefoy, la musique brésilienne avec le pianiste Laurent de Oliveira et les chants du monde dans l’école de Martina A. Catella. En 2017 elle intègre le Centre des Musiques Didier Lockwood où elle poursuit sa formation auprès de Stéphane Guillaume, André Charlier, Benoît Sourisse…

Elle se produit avec la chanteuse Ellinoa dans le cadre d’un hommage à Bjork, avec le Snap Orchestra – sextet de musique instrumentale improvisée, avec la chanteuse folk Lehna. Elle écrit et accompagne différentes formes dramaturgiques : ciné-concert autour de Buster Keaton avec le Snap Orchestra, contes musicaux avec Les Contes Clémentine et la pièce de théâtre franco-kabyle Dihya de la compagnie Dassyne (93).

 

 chloe_breillot_portrait_500Chloé Breillot

Chant – ukulele – Formée tout d’abord au piano, puis en musicologie, elle intègre le chœur de musique contemporaine Mikrokosmos (Dir. Loic Pierre) en 2008. Puis c’est en 2010 qu’elle décide de devenir chanteuse soliste en intégrant l’École des Glotte Trotters à Paris

Depuis les projets se multiplient, choriste sur l’album Anomalie de Louise Attaque, Chants indigos, Alice sur ton île, ou encore la collaboration avec l’artiste Violaine Lochu.

 

 

Les vidéos :

 

 

Bureau de presse et Communication
Soizick FONTENEAU
06 15 92 57 72/01 71 03 82 01
soizick@s-fonteneau.fr
www.soizickfonteneau.col 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *