L’Edito de Didier-Patrick BEUDAERT – 22 Mai 2017

Françoise NYSSEN Françoise NYSSEN, 

Une éditrice au ministère de la culture

Crédit Photo Le TELEGRAMME

Agrégée de l’enseignement secondaire, licenciée en chimie, diplômée de l’Institut supérieur d’urbanisme et de rénovation urbaine belge, elle est aussi Membre de la direction de l’Architecture du ministère belge de l’Environnement et du Cadre de Vie.
Françoise NYSSEN est Associée et Présidente-Directrice générale de la coopérative d’éditions du Paradou et Associée et Présidente du directoire de la maison d’édition Actes Sud et co-fondatrice de la librairie éponyme.
Elle obtient le Prix Veuve Clicquot de la femme d’affaires de l’année, en 1991, et sera faite Officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’Ordre National du Mérite et Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Actes Sud, une société installée à Arles créée en 1978 par Hubert Nyssen, aura sa direction reprise progressivement par notre nouvelle ministre, fille du créateur, et son mari Jean-Paul Capitani.

Françoise NYSSEN décide de se tourner véritablement vers les autres consécutivement à un évènement familial douloureux. C’est ainsi qu’avec son mari, elle crée une structure – l’école Domaine du Possible – pour aider les enfants qui n’ont pas su, pas pu ou pas voulu s’adapter au système scolaire français.
Dans la foulée, elle essaye d’acquérir le groupe Flammarion – au chiffre d’affaires trois fois supérieur à celui d’Actes Sud – mais en vain, Gallimard remportant la mise. Actes Sud doit se contenter du groupe Payot-Rivages.

Dans cette démarche d’ouverture, Françoise NYSSEN acceptera la proposition d’Emmanuel Macron en relevant ce nouveau défi : devenir ministre de la Culture.
D’ici peu, Françoise NYSSEN annoncera, au vu de son poste ministériel, la mise en disponibilité de la direction d’Actes Sud.

Rien ne prédestinait Françoise NYSSEN, d’abord chercheuse en laboratoire de biologie moléculaire, à devenir éditrice, sauf la passion des livres transmises par son père. Aujourd’hui, elle est une éditrice comblée en voyant, en novembre 2015, deux de ses auteurs recevoir des récompenses : le prix Nobel de littérature à la Russe Svetlana Alexievitch, et le prix Goncourt, décerné à Mathias Enard.
Elle est aussi en France l’éditrice du célèbre best-seller Charme discret de l’intestin, de Giulia Enders.

Françoise NYSSEN avait songé à se retirer et c’est grâce au succès de la trilogie Millenium en 2004, qu’elle redeviendra propriétaire à 95 % de sa maison d’édition.
Détentrice des librairies sur l’ensemble du territoire national, Françoise NYSSEN se dit aussi accompagnatrice de livres, d’auteurs, autant de qualités dont elle devra user rue de Valois. Elle est aussi éditrice de pièces de théâtre et a été nommée présidente de la commission de soutien au scénario de projets de film de long-métrage du Centre national du cinéma et membre du Haut Conseil pour l’éducation artistique et culturelle en 2015.

Nous lui souhaitons une pleine réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *