GABARIT_WLM_V2_dilan

POSITIVELY 4TH STREET – Le livre de David Hadju

Si vous aimez les biographies, la musique folk, Bob Dylan, Richard Farina ou encore Mimi et Joan Baez, alors Positively 4th street est fait pour vous.

 

POSITIVELY 4TH STREET c’est le titre d’une chanson de Bob Dylan (parue en 1963) et c’est également le titre d’un livre de David Hadju (traduit de l’anglais par Paul Simon Bouffartigue) paru le 20 septembre 2018 aux éditions Sonatine.

Agrémenté d’interviews des principaux protagonistes des années 60ies et de leurs proches, ainsi que de quelques photographies, ce livre, présenté sous la forme factuelle d’une biographie, retrace la vie de Joan Baez, Margarita (dite « Mimi ») Baez, Bob Dylan et Richard Farina, raconte la vie des quatre protagonistes qui se rencontrèrent à Greenwich Village, à l’aube des années 60ies, mais surtout les moments partagés entre eux. Bob Dylan et Joan Baez ont vécu 6 années ensemble et, en tant que personnages emblématiques de la musique folk et de la protest-song, en militants activistes (ils ont par exemple tous les deux milité pour l’égalité des races). 

Il est intéressant de voir comment l’un a influencé le travail de l’autre. Il en va de même pour Mimi Baez et Richard Farina qui ont vécu 3 années ensemble, étant tous deux d’excellents auteurs, interprètes et instrumentistes.

Il est intéressant de voir à quel point ils se sont mutuellement inspirés.

 

 

Rappelons la chanson de Dylan (album The Times They Are a-Changin’)

 Interprétée par Bob Dylan qu’il enregistra pour la première fois à New York le 29 juillet 1965, fut ditée en single par Columbia Records le 7 septembre de la même année. Elle atteint la première place des charts canadiens, la septième aux États-Unis (classement Billboard Hot 100), et la huitième place au Royaume-Uni. 

Plusieurs hypothèses ont été émises pour savoir précisément à quelle 4th Street le titre fait référence. Un bon nombre d’experts et de fans pensent même qu’il en existerait en fait plus d’une seule. 4th Street, à New York, se situe au cœur du quartier résidentiel de Greenwich Village, où Dylan vécut un temps. 

Au début des années 1960, Greenwich Village fut un haut lieu de la renaissance folk américaine, représentée alors par Dylan et d’autres compositeurs-interprètes tout aussi prestigieux que lui, ou faire référence au séjour de Dylan à l’université du Minnesota à Minneapolis, où l’on pouvait trouver une 4th Street S.E., l’une des deux principales artères coupant le carrefour Dinkytown, où Dylan vécut et s’y produit à plusieurs reprises. Cette chanson vise et ridiculise les habitants de Greenwich Village qui critiquaient Dylan et ses différents styles musicaux.

You’ve got a lotta nerve to say you are my friend
When I was down you just stood there grinnin’
You’ve got a lotta nerve to say you got a helping hand to lend
You just want to be on the side that’s winnin’… 

 

Positively 4th Street
David Hajdu ; Paul Simon Bouffartigue
Éditeur : Sonatine Editions- Super 8 Editions 

Prix de vente au public (TTC) : 23 € 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *