rivers

SHOW ROCK’N’ROLL Dick RIVERS et Francis CABREL Les PARSES et Denys LABBLE

Cover Rivers Cabrel_modifiÇ-1AZTEK MUSIQUE vient de publier un album époustouflant.
Francis CABREL et Dick RIVERS en duo, accompagnés par les PARSES et Denys LABLE, Guitariste lead et réalisateur.
CD 19 titre + 3 bonus dont Mystery Train, un DVD de 12 titres live + 2 bonus et 5 studios

SHOW ROCK’N’ROLL
Dick RIVERS et Francis CABREL
par Didier-Patrick BEUDAERT
Crédit photos Marie France MONTANT

 Depuis l’âge de 9 ans, démarrant l’étude de la contrebasse et du rythme, mon adolescence fut bercée, grâce à mes parents, par Ricky Nelson, Elvis Presley, Gene Vincent, Bo Diddley, Cliff Richard, Fats Domino, Little Richard, Eddie Cochran, Buddy Holly, Chuck Berry, Bill Haley, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis et d’autres. J’ai même découvert « Apache » des Shadows.

C’est dire combien j’ai pu apprécier Dick Rivers et les Chats sauvages dans les années 1960, groupe que je m’étais empressé d’imiter avec quelques copains. 

Le leader, Dick Rivers,Hervé Forneri à Nice le 24 avril 1945, est fasciné par le rêve américain. Il obtient une première guitare à l’âge de 12 ans, découvre Marilyn Monroe sur grand écran, puis Elvis Presley dont il devient un fan inconditionnel. Il tapisse sa chambre d’affiches à l’effigie du chanteur et adopte un look à son image. 

Il aurait découvert (dixit) le rock grâce aux soldats américains installés non loin de là. En 1960, il devient Dick Rivers en hommage à un personnage incarné par Elvis Presley, au cinéma (Deke Rivers), dans le film Loving You (1957) d’Hal Kanter.

Fils de commerçants, Dick Rivers est tombé dans le rock’n’roll dès son enfance.

Rivers CabrelSes idoles ont pour nom Elvis Presley, Gene Vincent, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis, Little Richard…, dont il traque les moindres chansons diffusées à la radio et les rares 45-tours qui traversent l’Atlantique. Il déclare régulièrement que c’est à leur écoute qu’il apprend l’anglais. Dans son chant en français, à la voix assez grave, il y a une pointe de cet accent, tout comme une forme de théâtralité vocale qui rappelle celle de son maître Presley.

Il monte à Paris avec son groupe de rock, Les Chats Sauvages, formé début 1961 avec ses copains de lycée Jean-Claude et Gérard Roboly. Il les quittera à l’été 1962. 

 

 

Son premier album, Baby John, sort quelques mois plus tard en novembre 1962. Dès lors c’est une longue liste d’albums et de fructueuses collaborations qui jalonnent son répertoire.

Dans les années 70, il coréalise trois albums avec Alain Bashung; deux albums en 1972 avec The Rock Machine, Rockin’ along.The river’s country side, et Rock & roll star en 1974. 

L’année 1982 marque les retrouvailles avec ses ex-acolytes des Chats sauvages  le temps de l’enregistrement d’un album, Les Chats sauvages  1982. Au début des années 90, il réalise son rêve américain et enregistre à Austin,  Texas, un album-hommage à Buddy Holly, pionnier du rock : Holly days in Austin (1991).

En 2006, la nouvelle génération lui écrit un album intitulé Dick Rivers, sur lequel collaborent Benjamin Biolay, Matthieu Chedid, ou encore Mickey 3D. En 2011, il célèbre ses 50 ans de carrière avec la sortie d’un album et d’un livre confession, Mister D, et part ensuite en tournée dans toute la France. En mai 2014, son nouvel opus, Rivers, qui oscille entre variétés et rock, arrive dans les bacs. 

il animera une émission musicale pendant plusieurs années entre 1982 et 1992 sur les ondes de Radio Monte-Carlo.

Au cinéma, il tourne, sous la direction de Jean-Pierre Mocky, dans La candide Madame Duff (1999) et Le Furet (2003). En 2004, il monte sur les planches pour la pièce de Jean GenetLes paravents, jouée au Théâtre national de Chaillot. 

Il était l’un des plus célèbres défenseurs et le propagateur du rock’n’roll à la française au début des années 1960, avec Johnny Hallyday et Eddy Mitchell.

Nous connaissons mieux Francis CABREL…

Il dira aux médias :

« Dick, c’est le rock absolu, moi le roll…

On s’était croisés sur des plateaux radio dans les années 1980 et on s’était rendu compte qu’on aimait la même musique. C’est moi qui ai eu l’idée de tourner avec ce spectacle, lui et moi entourés du gratin des musiciens de l’époque » a expliqué Francis Cabrel à l’AFP. « Dick a amené du Elvis, moi du Chuck Berry, entre autres. On trouve aussi du Buddy Holly ou du Eddie Cochran et la surprise, c’est qu’il avait amené des chansons des Everly Brothers, de beaux titres, plus doux. C’est sa touche un peu romantique, à côté des trucs sur lesquels on se trémousse, des trucs saccadés. 

Dick, c’est le rock absolu, moi le roll, a rajouté Cabrel amusé. Le rock, c’est une musique que j’aime mais je me suis vite rendu compte que je ne serais pas une pointure là-dedans, c’est pour ça que je préférais chanter Chuck Berry car c’était pour moi plus folk que rock ».

Il y a trente ans, le chanteur Francis Cabrel et le rocker Dick Rivers, s’étaient découverts une passion commune pour le rock’n’roll, effectuant ensemble une tournée française. Sur la dizaine de dates, plus une halte d’une semaine au Bataclan, les deux complices joueront leurs standards du rock préférés. « C’est un excellent souvenir, c’est le moment où on a été le plus proches », se souviendra l’auteur de Sarbacane.

Aujourd’hui, Francis Cabrel annonce la sortie de ROCK’N’ROLL SHOW, un album d’enregistrements inédits de ces concerts, un 19 titres (+3 bonus) et un double vinyle collector. Pièce maîtresse du coffret : un live en DVD enregistré au Bataclan le 6 octobre 1990. L’ensemble est sorti le 17 avril, soit une semaine avant la date anniversaire de la mort de Dick Rivers, survenue le 24 avril 2019 le jour même où il devait fêter ses 74 ans. 

D. Rivers F. Cabrel Les ParsesROCK’N’ROLL SHOW c’est l’histoire d’une amitié indéfectible entre deux potes à l’ADN musical commun qui ont repris lors d’une tournée mémorable, les grands standards du rock vintage des sixties, d’Elvis PRESLEY à Chuck BERRY en passant par Buddy HOLLY et Eddie COCHRAN. Cet album, enregistré à l’origine pour garder un souvenir des concerts de la tournée n’est jamais sorti du fait de sa proximité avec Sarbacane. Francis CABREL et le guitariste Denys LABLE, ont remis la main sur cet album et la cassette VHS du dernier concert filmé au Bataclan, et ont décidé, en hommage à Dick RIVERS, de le sortir remasterisé en audio/vidéo additionné de titres bonus dont un inédit de CABREL Dans le Rôle du Rock, réenregistré tout récemment. Sortir ROCK’N’ROLL SHOW pour laisser une trace. C’est au moment du décès de Dick RIVERS que l’idée est apparue comme une évidence à Francis CABREL.

 

Remerciements chaleureux à…
AZTEK MUSIQUE
photos : Marie France MONTANT

 

Interview

Extraits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *